Première rencontre

« Lors d’une de mes balades parisiennes, j’avais trouvé le moyen de rejoindre d’anciennes voies ferrées désaffectées. Ces voies normalement fermées au public étaient parfois accessibles par des trous pratiqués dans les grillages par les street artistes ou les sans abris qui utilisaient cet endroit retiré. Depuis le pont j’avais vu que les lieux étaient déserts et sur un coup de tête j’avais franchi les hauts grillages pour me retrouver sur les rails face à un immense tunnel abandonné. Le silence de cet endroit m’avait tout de suite étonné comparé au bruit constant quelques mètres au dessus au niveau de la route. Mais très vite l’absence totale de bruit me mit mal à l’aise : pas un cri d’oiseau, pas un grognement de chien ni un miaulement de chat, aucun rongeur fuyant ma venue…
J’hésitais alors à m’enfoncer dans l’obscurité du tunnel. Pour me rassurer le prenais une photo un peu au jugé histoire que le flash me donne une idée de l’état du tunnel. Mais à ma grande surprise, la lumière éphémère du flash révéla la présence d’une forme occupant toute l’arche du tunnel. Une forme sombre pourvue de tentacules glissant sur le sol. Je fis un bond en arrière mais la créature avait disparue dans les ténèbres du tunnel !
je crus à une hallucination passagère avant de vérifier dans la mémoire de mon appareil photo et de voir cet étrange cliché.

Ainsi donc j’avais trouvé par hasard l’explication à la récente disparition des chats et chiens errants du quartier… j’osais à peine penser aux sans abris qui occupaient habituellement cet endroit ! »

blog243

BLOGPermalink

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *